Syndic bénévole

La loi Alur entrée en vigueur le 27 mars 2014 impose l’obligation d’être copropriétaire d’un lot principal pour pouvoir être syndic bénévole.

Il n’est pas nécessaire ni d’avoir une carte professionnelle ni de justifier d’une formation ou expérience dans le domaine de la copropriété. Bien qu’il soit fortement conseillé de souscrire une assurance de responsabilité civile (la responsabilité du syndic bénévole pouvant être engagée) celle-ci n’est pas obligatoire.

Le coût de cette assurance est supporté par le syndicat des copropriétaires.

Si le syndicat le décide il peut lui être alloué une rémunération (rare).


Vous avez d’autres questions ? Posez la votre !