Rupture du contrat d'un gardien ou concierge d'immeuble : quels sont les délais de préavis ?

La rupture d'un contrat de travail en CDI prend fin par la volonté de l'employeur ou du salarié (sauf en cas de force majeure ou de faute grave ou lourde)

En cas de licenciement, l'employeur est tenu de respecter les règles du code du travail (articles L. 122-14 et suivants). Il est notamment obligé de justifier et de motiver le renvoi du salarié.

En cas de licenciement, le préavis sera de :
- personnel de catégorie A : 1 mois ; 2 mois après 2 ans d'ancienneté ;
- personnel de catégorie B : 3 mois.

En cas de démission :
- personnel de catégorie A dont le coefficient hiérarchique est inférieur à 255 : 8 jours ;
- personnel de catégorie A dont le coefficient hiérarchique est égal ou supérieur à 255 : 1 mois ;
- personnel de catégorie B : 1 mois.

Que ce soit en cas de démission ou de licenciement, le logement de fonction doit être rendu à l'expiration du préavis.

Source:

- Code du travail

- Convention collective nationale de travail des gardiens, concierges et employés d'immeubles du 11 décembre 1979.


Vous avez d’autres questions ? Posez la votre !